Un banquier suisse tué aux îles Cayman
Actualisé

Un banquier suisse tué aux îles Cayman

Blessé mortellement à la tête,
Frédéric B., 40 ans, gisait sur la banquette d'une voiture incendiée à George Town.

La mort brutale d'un Suisse de 40 ans laisse perplexe la Police royale des îles Cayman, un archipel de la mer des Caraïbes. Selon le journal Caymanian Compass, la victime est Frédéric B., un banquier suisse. Il a été retrouvé mort vendredi dernier sur la banquette arrière d'un véhicule tout-terrain auquel le feu a ensuite été bouté. Une expertise médicale a révélé que Frédéric B. avait subi de graves blessures à la tête. «Nous savons que la victime a été tuée avant que la voiture ne soit incendiée», a affirmé l'officier de police Marlon Bodden.

Publiée dès hier matin sur le site de Blick, la nouvelle de cette mort brutale nous a été confirmée par le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). «Nous avons pris connaissance de la mort d'un Suisse aux îles Cayman. Nous sommes en contact avec ses proches, mais aussi avec les autorités» de l'archipel, a déclaré Carine Carey, porte-parole du DFAE. Pour la police des Cayman, la priorité est de connaître l'emploi du temps de Frédéric B. juste avant sa mort. «Nous ne connaissons pas encore le mobile du meurtre», a précisé Marlon Bodden. Sous souveraineté britannique, les îles Cayman sont considérées comme un paradis fiscal par divers économistes. L'archipel abrite de nombreuses sociétés écrans.

Bertrand Fischer

Ton opinion