Histoire belge: Un bébé de 6 mois... convoqué devant le juge
Actualisé

Histoire belgeUn bébé de 6 mois... convoqué devant le juge

Tiffany, maman de la petite Thalia, 6 mois a fait face à une énorme erreur administrative. Son bébé a été convoqué devant le juge de paix.

La mère a reçu deux nouveaux courriers quelques jours plus tard, l'un indiquant le report de l'audience et le second lui donnant une nouvelle date. (photo: Pixabay/Illustration)

La mère a reçu deux nouveaux courriers quelques jours plus tard, l'un indiquant le report de l'audience et le second lui donnant une nouvelle date. (photo: Pixabay/Illustration)

Une grosse erreur administrative aurait pu seulement faire rire la maman de la petite fille de 6 mois. Mais elle a pris une autre tournure. Tiffany a reçu un courrier de la justice, début janvier, qui était adressé à sa fille, Thalia. Il s'agissait d'une convocation devant le juge de paix de Molenbeek-Saint-Jean, près de Bruxelles.

Le document précise que Thalia est propriétaire d'un bien qu'elle loue à une personne via le CPAS (Centre public d'action sociale). La petite de 6 mois aurait reçu 500 euros en trop et devrait donc les rembourser, ainsi que la garantie locative.

«Je trouve ça fou et honteux»

Un courrier hallucinant pour Tiffany, la maman, qui rit jaune. «J'ai téléphoné pour expliquer qu'il y avait une erreur. Après vérifications, ils m'ont dit qu'effectivement il y avait une erreur et qu'ils n'avaient pas fait attention en faisant les convocations et qu'il est évident que mon bébé ne doit pas se présenter à l'audience.»

Malheureusement, l'histoire ne s'est pas terminée si vite. La mère a reçu deux nouveaux courriers quelques jours plus tard, l'un indiquant le report de l'audience et le second lui donnant une nouvelle date, malgré son appel. «Vous devez vous présenter à l'audience et dire au juge que votre enfant est mineur», lui a-t-on répondu au téléphone. «Je lui ai dit que j'étais de Châtelet, que l'audience était à Bruxelles et que j'étais à pied avec ma fille. Mais il m'a dit que je devais quand même me présenter au Tribunal. Je trouve ça fou et honteux, commente Tiffany à RTL. On accuse un bébé de 6 mois et je dois aller à Bruxelles pour dire au juge qu'il y a erreur sur la personne. Et je doute que ce soit eux qui me payent les frais de déplacement!» (20 minutes)

Ton opinion