29.03.2020 à 19:53

Etats-Unis

Un bébé de moins de 1 an a succombé au Covid-19

Les enfants ne sont pas invulnérables face au virus: un nourrisson américain et deux adolescents européens de 14 et 16 ans ont perdu la vie.

de
pga/afp
Les cas de mortalité enfantine sont heureusement rarissimes.

Les cas de mortalité enfantine sont heureusement rarissimes.

AFP/Angela Weiss

La maladie est réputée épargner relativement les enfants, les jeunes victimes étant très rares. Le plus souvent, ils ne ressentent que de légers symptômes s'ils sont infectés, voire aucun. À Chicago, un bébé de moins de 1 an a pourtant succombé, a révélé samedi le gouverneur J. B. Pritzker, sans préciser si le nourrisson souffrait d'autres pathologies.

«Il n'y avait jamais eu de décès provoqué par le Covid-19 chez les tout-­petits», a déclaré le Dr Ngozi Ezike, directeur de la Santé publique de l'Illinois. Les Etats-Unis sont devenus le pays du monde ayant enregistré le plus grand nombre de cas de contamination. Le nouveau coronavirus y a touché près de 120'000 personnes et près de 2000 en sont mortes.

Cri d'alerte

Le Covid-19 a également fait deux jeunes victimes en Europe. Mercredi dernier, une ado de 16 ans, qui ne souffrait pas de problèmes de santé, est décédée dans la région parisienne. «Il faut arrêter de croire que cela ne touche que les personnes âgées», a alerté sa sœur dans les colonnes du «Parisien». Son constat n'a malheureusement pas mis longtemps à trouver une triste résonance au Portugal: un écolier de 14 ans est décédé hier dans un hôpital de Santa Maria da Feira (nord-ouest).

Une étude chinoise portant sur 2100 enfants infectés à travers le pays a toutefois montré qu'un seul d'entre eux – un adolescent de 14 ans – avait perdu la vie. Si ce ratio peut rassurer les jeunes et leurs parents, il est temps de rappeler à tous que personne n'est invincible face au virus.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!