Hôtellerie: Un bel été pour le tourisme suisse

Actualisé

HôtellerieUn bel été pour le tourisme suisse

L'hôtellerie suisse a amélioré ses résultats durant la récente période estivale étendue de mai à octobre.

Le mois d'octobre a clos sur une note positive la saison d'été 2010 dans l'hôtellerie.

Le mois d'octobre a clos sur une note positive la saison d'été 2010 dans l'hôtellerie.

Par rapport à la même période de l'année passée, le nombre de séjours dans les lieux d'hébergement a progressé de 2,5% à 20,3 millions de nuitées.

Avec 11,5 millions de nuitées ( 3,4%), les hôtes étrangers ont contribué davantage que la clientèle suisse à la croissance du résultat. La demande indigène a atteint 8,7 millions de nuitées ( 1,3%), soit 116'000 séjours de plus que lors de la saison estivale de 2009.

Le mois d'août a fait exception avec une croissance négative (- 1,1%) durant la saison d'été, a précisé vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS), dans son relevé périodique. Le mois de juin en revanche a affiché la plus forte progression du nombre de nuitées ( 6,1%).

Par rapport à l'été 2009, la hausse de la fréquentation des hôtels suisses doit beaucoup à la clientèle asiatique, dont le nombre de nuitées s'accroît de 21%. Avec 101'000 séjours supplémentaires pour un total de 262'000 nuitées ( 62%), les hôtes chinois représentent la plus forte croissance en terme absolu.

Continent américain

Avec 134'000 nuitées supplémentaires ( 11%), la hausse du nombre de séjours a aussi été supérieure à la moyenne chez les visiteurs du continent américain. L'évolution a été négative (-1,2%) par contre en ce qui concerne les visiteurs européens, dont le nombre de séjours dans les hôtels a reculé de 97'000 nuitées.

Selon l'OFS, le taux de change dégradé de l'euro face au franc suisse n'est sans doute pas étranger à la baisse du nombre de visiteurs européens. Le recul a été important chez les hôtes en provenance d'Allemagne (-4,2% correspondant à -138 000 nuitées) et d'Italie (-5,6%/-33'000 nuitées).

Situation contrastée

La croissance du nombre de nuitées durant la période estivale n'a cependant pas bénéficié aux régions à vocation touristique affirmée. Par rapport à l'été 2009, le taux d'hébergement a évolué de façon négative au Tessin (-5,2%/-102'000 nuitées), en Valais (-1,2%/- 25'000 nuitées) et aux Grisons (-1,2%/-32'000 nuitées).

La plus importante progression du nombre de séjours hôteliers a été enregistrée en région zurichoise ( 7,9%/ 207'000 nuitées). La croissance de la fréquentation des hôtels a aussi été supérieure à la moyenne en Suisse centrale ( 7,1%), en Région lémanique ( 6,1%) et à Genève ( 4,3%).

Octobre

Pour le seul mois d'octobre, l'hôtellerie suisse a enregistré 2,7 millions de nuitées, a encore indiqué l'OFS. La hausse de 1,6% observée par rapport à octobre 2009 dénote une croissance moins vigoureuse que la moyenne de la saison estivale.

Les visiteurs en provenance d'Asie, en particulier d'Inde et de Chine, ont largement contribué au résultat positif du mois d'octobre. Celui-ci a confirmé le recul subi durant toute la saison d'été de la part des hôtes allemands. La région lémanique a dégagé le meilleur résultat en terme de croissance ( 13%).

(ats)

Ton opinion