Jeux équestres mondiaux: Un Belge succède à un Belge
Actualisé

Jeux équestres mondiauxUn Belge succède à un Belge

Le Belge Phillipe Le Jeune a remporté l'épreuve individuelle de saut d'obstacles, à l'issue de la finale tournante à quatre samedi soir.

Le Bruxellois a succédé à Jos Lansink, sacré en 2006 à Aix-la-Chapelle après avoir été membre de l'équipe des Pays-Bas, son pays d'origine. Le Jeune a aligné quatre sans faute pour devancer nettement le Saoudien Abdullah Al Sharbatly (8 pts) et le Canadien Eric Lamaze (9 pts), champion olympique en 2008. Lansink et Le Jeune avaient déjà contribué, en début de semaine, au bronze par équipes. D'un Mondial à l'autre, ils ont confirmé que le "plat pays" était bien le centre de l'Europe et même du monde en saut d'obstacles.

Les trois médaillés résident tout ou partie (pour Lamaze) de l'année dans un rayon de 50 km autour de Bruxelle, et le Brésilien Rodrogo Pessoa, resté au pied du podium, est installé près de Charleroi depuis une vingtaine d'années. L'histoire, comme souvent quand il s'agit d'hommes et de chevaux, est belle. Le Jeune avait déjà décroché la 3e place par équipes aux JEM 2002 à Jerez de la Frontera, avec l'étalon Nabab de Rêve, dont l'alezan Vigo d'Arsouilles est le digne fils. "Le rêve", s'est exclamé Philippe, 50 ans mais finalement sans âge avec son crâne dégarni.

Le bilan helvétique de ces "JEM" a été sauvé par Patric Looser. Le St-Gallois a remporté le première médaille - en or - helvétique aux Etats-Unis, dans la compétition de voltige. Devant 5000 spectateurs, le cavalier installé à Cologne a marqué 8,398 points, contre 8,462 à son compagnon d'entraînement Kai Vorberg (All) et 8,452 au Français Nicolas Andreani.

(si)

Ton opinion