Actualisé 27.10.2009 à 10:21

SchindlerUn bénéfice de 505 millions

Le fabricant d'ascenseurs, escaliers mécaniques et systèmes logistiques Schindler est parvenu à améliorer ses résultats sur les neuf premiers mois.

Mais la crise l'a aussi malmené, et ses ventes et commandes montrent une baisse sensible par rapport à la même période de 2008.

Sur ces neuf mois, le bénéfice du groupe lucernois mais dont le siège est à Hergiswil (NW) est ressorti en hausse de 6,3% à 505 millions de francs, y compris 15 millions dégagés par sa filiale de services informatiques Also cotée séparément en bourse, a annoncé Schindler mardi.

Au niveau opérationnel (EBIT), le résultat consolidé montre une progression de 12,7% par rapport à la même période de 2008, à 746 millions de francs. En monnaies locales elle atteint même 19,3%, relève-t-il. Son chiffre d'affaires durant ces neuf mois a par contre reculé de 11,4% (-7,2% en monnaies locales) à 9,062 milliards de francs.

Ventes et commandes en fort repli

Les ventes dans ses activités principales, affectées par le ralentissement de l'activité dans la construction à l'échelle mondiale, ont baissé de 5,4% à 6,097 milliards de francs (-1,1% en monnaies locales).

Celles de sa filiale de services informatiques Also ont plongé de 21,6% à 2,965 milliards (-17,6%), en raison notamment de la fermeture à fin 2008 des succursales de cette société en Pologne et en Suède.

Le tableau est similaire au niveau des entrées de commandes. Pour les ascenseurs et escaliers mécaniques elles ont atteint 6,202 milliards de francs, en repli de 13,7% sur un an (-9,7% en monnaies locales). Celles d'Also ont chuté de 21,9% (-17,9%) à 3,012 milliards.

Carnets de commandes encore solides

Le carnet de commandes bien rempli au début de l'exercice et le recours précoce à des mesures destinées à pallier les effets de la crise expliquent les résultats positifs malgré le recul des ventes, selon le groupe.

Et au 30 septembre, la situation se présente toujours favorablement. Par rapport à la fin 2008, le carnet de commandes global du groupe s'inscrit à 6,730 milliards de francs, en hausse de 5,2%, dont 6,577 milliards pour les activités principales. Au niveau financier, le groupe est aussi bien loti avec des liquidités de 1,757 milliard de francs, soit un bon demi-milliard de plus qu'au début de l'année.

Compte tenu des réserves de travail, Schindler n'a jusqu'ici pas recouru à des coupes draconiennes dans ses effectifs. Au 30 septembre, il occupait 43'810 personnes dans le monde, 2,8% de moins qu'au 31 décembre dernier. Compte tenu là aussi de l'abandon des affaires en Pologne et en Suède, Also marque un fort recul de 21,1% à 1449 postes, alors que dans le segment principal il est resté limité à 2%.

La Bourse salue la performance

Pour l'ensemble de l'exercice Schindler table sur un bénéfice avant frais de restructuration et amortissements extraordinaires supérieur à celui de l'an dernier, et de l'ordre de 600 millions de francs en incluant ces coûts. Il resterait ainsi assez proche du bénéfice net record de 634 millions de francs dégagé en 2008.

Les investisseurs ont salué les résultats et les prévisions de bénéfice. A la Bourse suisse vers 09h45, le bon de participation Schindler gagnait ainsi 6,1% à 74,30 francs, et l'action nominative 4,6% à 74,35 francs, dans un marché SPI lui-même en hausse de 0,3%. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!