Actualisé 04.08.2016 à 17:12

Vaud

Un berger endormi de 10'000 m2 décore Leysin

Faite d'une peinture composée de farine, d'eau, d'huile de lin et de pigments naturels, la fresque sera visible environ trois semaines.

1 / 6
A Leysin (VD) une immense fresque de 10'000 m2 peinte sur les pentes sous la Berneuse sera inaugurée officiellement samedi. (4 août 2016)

A Leysin (VD) une immense fresque de 10'000 m2 peinte sur les pentes sous la Berneuse sera inaugurée officiellement samedi. (4 août 2016)

AFP
Elle est l'oeuvre de Saype, un artiste français de 27 ans. Il a fallu une semaine pour réaliser le dessin, avec de la peinture naturelle. (4 août 2016)

Elle est l'oeuvre de Saype, un artiste français de 27 ans. Il a fallu une semaine pour réaliser le dessin, avec de la peinture naturelle. (4 août 2016)

AFP
Le dessin est donc parfaitement biodégradable. Il devrait être visible pendant environ trois semaines. (4 août 2016)

Le dessin est donc parfaitement biodégradable. Il devrait être visible pendant environ trois semaines. (4 août 2016)

Keystone

Après une installation de boilles à lait l'an dernier, Leysin (VD) a levé le voile sur son nouveau coup de coeur: une immense fresque de 10'000 m2 peinte sur l'herbe. Elle sera inaugurée officiellement samedi au-dessus de la station vaudoise.

Le collier de boilles à lait qui reliait deux sommets avait connu un beau succès en 2015. «Nous avions envie de confirmer l'essai. Cette fresque est un hommage au pastoralisme, à la paysannerie. Elle fait aussi écho à une légende locale racontant l'histoire d'un berger et d'une fée», explique jeudi Jean-Damien Zaccariotto, chargé des animations et événements de Leysin.

L'oeuvre d'art a été réalisée sur la piste de Chaux-de-Mont, en dessous de la Berneuse, et permet de «sublimer le paysage existant». Elle donne aussi l'occasion à la station de promouvoir ses activités comme la randonnée ou la via ferrata, poursuit le responsable. On verra la fresque depuis de nombreux endroits, se réjouit-il.

A peine trois semaines de vie

Réalisée en une semaine, la fresque est éphémère et devrait durer environ trois semaines. «Cela dépendra surtout des conditions météo et de la repousse de l'herbe», note l'artiste autodidacte Saype, un Français de 27 ans.

Faite de farine, d'eau, d'huile de lin et de pigments naturels, la peinture est entièrement biodégradable. «Pas de soucis pour les animaux», assure l'artiste. «Je la fais moi-même et j'ai dû en préparer un millier de litres. L'oeuvre s'intitule «Qu'est-ce qu'un grand homme?» précise Saype.

Une manière de s'interroger sur le rapport entre l'homme et la nature. Une fresque immense, mais minuscule à l'échelle de la montagne ou de la nature. En plus éphémère, livrée aux caprices de la pluie et des animaux, se félicite Saype. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!