Un Biennois ira sans doute un jour dans l’espace 

Publié

SuisseUn Biennois ira sans doute un jour dans l’espace

Marco Sieber, médecin de profession, va représenter la Suisse pour l’ESA. Il a été choisi pour devenir astronaute de carrière avec quatre autres Européens parmi 23’000 candidatures.

par
Christine Talos

La nouvelle promotion d’astronautes européens comptera deux femmes et trois hommes. Parmi eux un Suisse, a dévoilé l’ESA, l’Agence spatiale européenne. Il s’agit du Biennois Marco Sieber. L’homme, médecin de profession, âgé de 33 ans, va donc devenir astronaute et devrait aller un jour dans l’espace. 

Selon la présentation du Suisse sur le site de l’ESA, Marco Sieber a obtenu son diplôme au gymnase de Berthoud (BE) en 2007. Il a suivi ensuite en 2009 une formation de parachutiste avec le Commando des forces spéciales de l’armée suisse, où il a obtenu le grade militaire de sergent.

En 2015, il a obtenu le diplôme de docteur en médecine de l’Université de Berne. Sa thèse de doctorat portait sur la chirurgie robotique et il avait obtenu le meilleur examen final pour son diplôme de médecin. Il a en outre obtenu son diplôme de spécialiste en médecine préclinique d’urgence et de sauvetage (SSMUS). Outre ses langues maternelles que sont l’allemand et le suisse allemand, le Biennois parle aussi l’anglais et le français.

Choisis parmi 23’000 candidats

Cette promotion, choisie parmi près de 23’000 candidats, succède à celle de 2009 – dont faisait partie l’astronaute français Thomas Pesquet – qui avait suscité un véritable engouement pour l’aventure spatiale chez les jeunes Européens. Celle-ci comptait six astronautes, dont une seule femme, l’Italienne Samantha Cristoforetti.

La promotion 2022 annoncée à Paris comprend quatre autres personnes: la Britannique Rosemary Coogan, 31 ans, scientifique au CNES (le Centre national d’études spatiales), la Française Sophie Adenot, âgée de 40 ans, l’Espagnol Pablo Álvarez Fernández, et le Belge Raphaël Liégeois, ingénieur biomédical.

Formation de base à Cologne

Les nouveaux candidats astronautes de l’ESA vont prendre leurs fonctions au Centre européen des astronautes situé à Cologne, en Allemagne. Après une formation de base de 12 mois, ils seront prêts à se frotter à la Station spatiale internationale. 

Le 2e Suisse à voler dans l’espace après Claude Nicollier

Marco Sieber, si tout se passe bien, devrait voler lui aussi dans l’espace, comme Claude Nicollier avant lui. En effet, le Vaudois est jusqu’ici le seul astronaute que la Suisse ait jamais connu. Il avait été sélectionné en 1978 dans le cadre des projets de l’Agence spatiale européenne et avait rejoint la NASA en 1980. Claude Nicollier, aujourd’hui professeur à l’EPFL, avait ensuite effectué quatre missions sur quatre navettes spatiales différentes: Atlantis, en 1992; Endeavour en 1993; Columbia en 1996 et Discovery en 1999.

Ton opinion

22 commentaires