Verbier (VS): Un bistrot facture 18 francs la carafe de sirop
Actualisé

Verbier (VS)Un bistrot facture 18 francs la carafe de sirop

Un skieur a payé cher sa pause boisson sur les pistes, la semaine dernière. Le restaurateur explique sa politique.

par
frb
Le Restaurant Les Esserts, à Verbier, facture ses carafes de sirop au nombre de verres.

Le Restaurant Les Esserts, à Verbier, facture ses carafes de sirop au nombre de verres.

«Dix-huit francs pour un litre de sirop, ce n'est juste pas possible.» Un moniteur de ski et son groupe ont eu une mauvaise surprise en découvrant la note de leur pause boisson à Verbier (VS), la semaine passée. Pour un coca 2 dl, un thé vert et une carafe de 1 litre de sirop, la facture s'est montée à 26,50 francs au Restaurant Les Esserts. Les discussions avec un responsable n'ont servi à rien. «C'est dommage de traiter ainsi les enfants, se désole le client. C'est la clientèle de demain!»

Interrogé sur sa pratique, le patron du restaurant s'explique. «Mon personnel, je le paie. Et ce sirop, on ne me l'offre pas à moi. Je ne peux pas en faire cadeau à tout le monde. Donc c'est 2 fr. le verre par client.» Et l'homme de critiquer «le problème récurrent» des moniteurs qui s'installent avec une dizaine d'enfants pour ne consommer qu'une ou deux boissons payantes. «Avant, j'offrais les sirops, reprend le restaurateur. Du coup, je ne servais plus que ça, même aux adultes. A ce rythme-là, je peux tout de suite fermer boutique!»

A noter que, selon les normes proposées par GastroSuisse, chaque tenancier est libre de facturer ses services comme bon lui semble, du moment qu'il respecte la loi et qu'il ne met pas en péril la pérennité économique de son établissement.

Ton opinion