02.08.2020 à 14:27

Football

Un bizutage dégénère à Saint-Etienne

Une enquête judiciaire vient d'être ouverte pour «coups et blessures volontaires» après le bizutage de deux jeunes footballeurs du Centre de formation de l’AS Saint-Etienne.

de
Sport-Center
Ce soir-là, sur le terrain, les Verts avaient perdu la finale de la Coupe de France face au PSG.

Ce soir-là, sur le terrain, les Verts avaient perdu la finale de la Coupe de France face au PSG.

KEYSTONE

Le 24 juillet dernier, soir de la finale de la Coupe de France entre le PSG et Saint-Etienne, le centre de formation du club forézien a été le théâtre de scène de violences, rapporte L’Equipe. Alors que le club avait organisé une soirée pour permettre à la soixantaine de pensionnaires du centre d’assister ensemble à cette rencontre historique – 38 ans que les Verts attendaient ça – les choses ont dérapé.

Deux adolescents roués de coups

Les plus anciens se seraient mis en tête de bizuter quelques-uns des petits nouveaux. Résultat des courses, au lieu de la traditionnelle et bon enfant chansonnette poussée debout sur une chaise, ce sont des violences qui ont émaillé la soirée. Deux adolescents auraient ainsi été roués de coups de bâtons par trois de leurs aînés. Malgré une commotion, leur état n'a toutefois nécessité aucune hospitalisation.

Dans la foulée, le club a mis en place une cellule de crise et sanctionnera à l’interne les fauteurs de trouble. Ils risquent d’être exclus du centre de formation. En parallèle, l'ASSE a décidé de porter plainte contre X auprès de la gendarmerie, qui a ouvert une enquête.

Mise à pied

A l'issue d'une enquête interne, le club évoque des «faits inacceptables» et indique dans un communiqué que «deux pensionnaires ont été convoqués à un entretien préalable à une éventuelle sanction et mis à pied à titre conservatoire. Un troisième a fait l’objet d'une exclusion temporaire».

«Quatrième meilleur centre de formation, selon le dernier classement de la Fédération française de football, le club ne peut tolérer des actes inappropriés et contraires aux valeurs inscrites dans son projet sportif d'excellence permettant à de nombreux jeunes joueurs d'intégrer le groupe professionnel», souligne l'ASSE.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!