Vernier (GE): Un blessé grave après une violente rixe
Actualisé

Vernier (GE)Un blessé grave après une violente rixe

Un homme d'une vingtaine d'années est sorti des soins intensifs après une bagarre finie dans le sang. Une histoire de fille en serait la cause.

par
hdc/rle
C'est près de ce banc que la rixe a éclaté.

C'est près de ce banc que la rixe a éclaté.

Un Albanais se trouve toujours à l'Hôpital cantonal après avoir reçu trois coups de couteau samedi en fin de soirée. Selon le témoignage d'un ami, la victime âgée d'une vingtaine d'années a eu le poumon perforé ainsi que des blessures au dos et derrière la nuque. Un second protagoniste a reçu un coup de lame derrière l'oreille, qui s'est traduit par une entaille de 6 centimètres au niveau du cervelet. Que s'est-il alors passé samedi, dans le parc qui fait face à l'Eglise catholique de Vernier, sis chemin de Poussy?

Il est minuit passé, quelques jeunes fêtent un anniversaire. «Deux hommes, eux aussi Albanais, sont arrivés et ont fait semblant d'être invités», raconte un jeune présent sur les lieux. A un moment, les deux intrus s'éloignent du groupe, accompagnés de deux participants à la fête. La suite est plus trouble. «Ils ont commencé à se battre, poursuit notre interlocuteur, nous, nous étions loin.»

Contraint de retirer lui-même le couteau

Les choses s'enveniment quand trois autres jeunes, «arrivés de nulle part», se mêlent au pugilat. Celui-ci se terminera dans le sang. Le plus gravement touché retire lui-même le couteau de sa tête, avant d'être conduit aux Urgences en ambulance. Plusieurs patrouilles de police se rendent sur les lieux.

Aux gendarmes, les blessés expliqueront qu'une histoire de fille est au centre de l'altercation. Une thèse qui a de la peine à convaincre la police, laquelle penche plutôt pour un règlement de compte lié au trafic de stupéfiants.

Ton opinion