Iran: Un blogueur décède en prison
Actualisé

IranUn blogueur décède en prison

Un blogueur iranien accusé d'avoir insulté le régime est mort alors qu'il était détenu dans la principale prison de Téhéran.

Selon son avocat, Omid Mirsayafi, 29 ans, est mort mercredi en prison, rapportent Reporters sans frontières et la Campagne internationale pour les droits de l'homme en Iran.

L'avocat, Mohamed Ali Dadkhah, n'a pu être joint dans l'immédiat. Les autorités iraniennes n'ont pas commenté l'information.

Selon les associations, le blogueur souffrait de dépression sévère et n'a pas reçu les soins médicaux nécessaires.

«Nous tenons les autorités iraniennes pour responsables», écrit Reporters sans Frontières dans un communiqué. «Elles ont procédé à son arrestation de manière arbitraire et n'ont pas fait le nécessaire pour lui fournir des soins médicaux adéquats».

La Campagne internationale pour les droits de l'homme en Iran a appelé à l'ouverture d'une enquête sur les circonstances de ce décès. Selon l'organisation, Omid Mirsayafi a été condamné le mois dernier à une peine de 30 mois de prison après avoir été accusé d'avoir insulté les hauts dignitaires du régime iranien.

Par ailleurs, l'agence de presse officielle iranienne a annoncé jeudi que les Gardes révolutionnaires avaient démantelé un nombre non précisé de sites Internet qui recevaient une aide financière des gouvernements étrangers. Selon l'agence IRNA, les policiers ont aussi arrêté plusieurs créateurs de sites, soupçonnés de détenir des pages Internet ayant un contenu présumé anti-islamique et pornographique.

L'Iran accuse de manière récurrente les Etats-Unis et ses alliés de chercher à déstabiliser le pouvoir en place en utilisant Internet. (ap)

Ton opinion