Actualisé

GenèveUn Boeing immobilisé depuis un an sur le tarmac

Un appareil de la présidence de la Guinée équatoriale est séquestré depuis juin 2017 à la suite de procédures en justice.

par
leo
L'aéronef a été empêché de décoller à la suite d'une plainte d'Orange.

L'aéronef a été empêché de décoller à la suite d'une plainte d'Orange.

Leser-Reporter/Lecteur-reporter

Un avion de 34 mètres de large est cloué au sol à l'aéroport de Cointrin (GE) depuis plus d'une année. Le Boeing 737 a été arraisonné alors qu'il s'apprêtait à décoller de Genève, le 20 juin 2017, rapporte la «Tribune de Genève».

L'Office des poursuites du canton a pris cette mesure à la suite d'un mandat de l'opérateur Orange. Ce dernier réclamait une grosse somme aux autorités équato-guinéennes. La maison de l'ambassadeur du pays, à Cologny, a également été mise sous séquestre.

Plus de 200'000 francs de frais

Plusieurs actions en justice ont été menées par les deux parties (opposition, recours), de sorte que l'affaire est désormais en mains du Tribunal fédéral. Celui-ci n'a pas encore rendu d'arrêt sur le dernier recours d'Orange, déposé en décembre.

A raison de 7 fr. 50 par jour la tonne pour les frais de parking de l'avion de 75 tonnes, la facture de son immobilisation se monte à plus de 200'000 francs, à charge de la partie qui perdra en justice.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!