Actualisé 11.11.2008 à 10:41

Banque cantonale vaudoise

Un bon 3e trimestre freine le recul du bénéfice brut

La Banque cantonale vaudoise (BCV) a dégagé un bénéfice brut de 127 millions au 3e trimestre.

Ce bon résultat freine le recul du bénéfice brut sur neuf mois qui atteint 293 millions, en repli de 32 % sur celui de la même période de 2007.

Pour l'ensemble de l'année, la BCV reste prudente et table sur un bénéfice brut en recul, comme déjà annoncé. Mais grâce au résultat de négoce positif et à la bonne marche des affaires, ce recul devrait être «moindre qu'initialement envisagé», a annoncé mardi l'établissement dans un communiqué.

L'an dernier, le bénéfice brut atteignait 529 millions de francs. La banque n'a pas donné d'indication sur son bénéfice net sur les neuf premiers mois, ni de prévision annuelle. Pour 2007, ce bénéfice net s'était affiché à 477 millions de francs. La banque informera le 25 novembre sur sa stratégie pour les années à venir.

Bon 3e trimestre

Au seul 3e trimestre, la BCV a dégagé un bénéfice brut de 127 millions de francs, contre 122 millions un an plus tôt. Le négoce de titres, devises et instruments dérivés a réalisé un gain de 27 millions, réduisant la perte de négoce à 18 millions sur neuf mois.

Les revenus cumulés au 30 septembre ont atteint 669 millions, en baisse de 21 % sur les neuf premiers mois de 2007. Une évolution que la banque attribue à la reprise des activités de la filiale informatique Unicible par IBM le 1er juin, ainsi qu'à la vente de la participation dans la filiale espagnole Asesores y Gestores Financieros (AyG). Hors ces effets, le recul ressortirait à 15 %.

Moins de commmissions

Les opérations d'intérêts ont progressé de 1 % à 384 millions. Les difficultés des marchés boursiers ont fait baisser de 9 % à 262 millions les revenus de commissions, une baisse due pour moitié à la vente d'AyG. Grâce au 3e trimestre, le bénéfice brut sur neuf mois ne recule plus que de 32 %, contre 46 % au 1er semestre.

La masse sous gestion du groupe a diminué de 10,5 milliards de francs à 73,9 milliards, sous l'effet de la chute des marchés financiers et de la sortie d'AyG. Les apports nets de nouveaux fonds ont atteint 251 millions: en hausse de 1,1 milliard pour la clientèle privée «onshore» et les PME vaudoises et en recul de 0,8 milliard pour les grandes entreprises et clients du Trade finance.

Le total du bilan a enregistré un léger recul de 2 % par rapport à fin 2007, à 34,7 milliards de francs. Ce mouvement s'explique par la réduction des portefeuilles de titres et de métaux préciaux destinés au négoce, a indiqué la BCV. Les créances hypothécaires (&1 %) et commerciales (&4 %) en revanche sont en hausse.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!