Actualisé

«Dos au mur»Un bon exercice contre l'acrophobie

Sam Worthington s'amuse à nous faire peur dans un thriller où il menace de se jeter du sommet d'un building de New York.

par
ffe

Il ne faut pas avoir froid aux yeux pour regarder «Dos au mur»...

Nick (Sam Worthington) enjambe le bord d'une fenêtre au dernier étage d'un hôtel et demande à parler à une négociatrice de la police. Est-on parti pour une heure trois quarts de suspense à la mode de «Phone Game», avec pour question centrale «Sautera, sautera pas»? Il apparaît vite que non. Car l'action se déplace ailleurs, vers l'audacieux vol de diamant qui se trame pendant que Nick fait diversion.

Les deux fils rouges vont se succéder, s'entrecroiser au gré d'un scénario finement ciselé. Si le final est un peu brouillon, les trois quarts de «Dos au mur» sont du genre à vous scotcher dans votre fauteuil. Avec une poussée d'adrénaline supplémentaire pour tous ceux qui sont sujets au vertige.

«Dos au mur»

De Asger Leth. Avec Sam Worthington, Elizabeth Banks, Jamie Bell.

Sortie le 15 février 2012.

**

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!