Un brevet fédéral pour les profs d'auto-école
Actualisé

Un brevet fédéral pour les profs d'auto-école

CONDUITE – L'Office fédéral des routes (OFROU) annonce que les profs d'auto-école auront dès l'an prochain leur brevet fédéral.

«La formation des moniteurs est revalorisée», explique Jean-Bernard Chassot, directeur de l'Ecole professionnelle romande pour moniteurs de conduite (EPRMC), associée à ce développement. Pour devenir prof d'auto-école, il faut un CFC ou un titre équivalent, la maîtrise d'une langue nationale et un permis de catégorie B (voiture de tourisme) depuis trois ans (illimité), donc ne pas avoir moins de 24 ans. La sécurité routière est au cœur de cette nouvelle filière.

Le nouveau cursus qui conduira au brevet fédéral dès 2008 comprend sept modules de formation et un module d'examen. Le premier est consacré aux processus d'apprentissage – pour apprendre à apprendre (80 heures). Le second concerne la communication et l'atmosphère d'apprentissage (80 heures). Suivent les bases légales et l'organisation des cours pour passer les examens théoriques (120 heures). Les élèves moniteurs plancheront ensuite sur la technique et la physique de l'automobile (60 heures) et la sensibilisation au trafic (200 heures). Parmi les nouveautés, un module consacré au comportement dans la circulation (80 heures) et un stage pratique dans une auto-école (200 à 250 heures). La formation durera deux ans. Selon M. Chassot, une trentaine de personnes sont formées chaque année en Suisse romande, où l'on compte environ 800 écoles et presque autant de moniteurs – la plupart indépendants.

Gérard Vogt

Ton opinion