Actualisé 21.12.2016 à 13:57

Nord du Nigeria

Un bus écrase 11 enfants lors d'une procession

Un bus a foncé dans la foule en raison d'une panne de frein. Le chauffeur a été battu à mort.

Les corps des jeunes, âgés de 11 à 15 ans.

Les corps des jeunes, âgés de 11 à 15 ans.

Twitter

Onze enfants ont été tués par un autobus qui a foncé accidentellement dans une procession musulmane célébrant l'anniversaire du prophète Mahomet dans le nord du Nigeria, après que le chauffeur eut perdu le contrôle de son véhicule, a annoncé mercredi la police.

L'accident, qui a eu lieu mardi dans le village de Malam Sidi, dans l'Etat de Gombe, a été causé par une panne de frein, selon le porte-parole de la police, Ahmed Usman. «Au total, 11 enfants sont morts dans l'accident et 17 autres ont été gravement blessés», a déclaré M. Usman à l'AFP, précisant que les victimes avaient entre 11 et 15 ans.

L'accident a provoqué la colère de la foule qui s'est précipitée sur le chauffeur et l'a battu à mort. La police a ouvert une enquête sur les circonstances de l'accident, a ajouté le même responsable.

Chaque année, les musulmans du nord du Nigeria célèbrent l'anniversaire du prophète Mohammed pendant plusieurs semaines avec des rassemblements religieux et des processions de rue.

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique avec 180 millions d'habitants, est divisé en deux, entre un Sud majoritairement chrétien et un Nord essentiellement musulman. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!