Val-de-Ruz (NE): Un bus scolaire heurté lors d'un rallye automobile

Actualisé

Val-de-Ruz (NE)Un bus scolaire heurté lors d'un rallye automobile

Une course de passage dans le canton de Neuchâtel mardi a provoqué des remous au sein de la population, qui n'avait pas été avertie. L'accident n'a pas fait de blessé.

Deux incidents ont eu lieu: une touchette avec un bus scolaire et une sortie de route d'un participant. Quelques 120 voitures anciennes étaient de la partie pour la 63e édition du rallye Neige et glace. L'essentiel des quatre jours de compétition se déroulait sur sol français, sauf une journée de passage en Suisse, ce qui était une première.

Le rallye passait notamment par Couvet, la Vue-des-Alpes et Les Vieux-Prés, dans la commune de Val-de-Ruz. Les routes n'étaient pas fermées à la circulation normale. Les routes n'étaient pas fermées à la circulation, comme cela se pratique pour ce type de courses de régularité.

Aux Vieux-Prés, un participant a touché un bus scolaire qui transportait trois enfants, et a poursuivi son chemin sans s'arrêter. Il n'y a pas eu de blessé. L'infraction a été dénoncée et son auteur sera rapidement identifié, a dit mercredi à l'ats le porte-parole de la police cantonale, revenant sur l'information révélée par les médias régionaux.

Pas de suites prévues

Cet événement n'était pas une course de vitesse mais un «rallye de régularité»: l'objectif est de s'approcher le plus possible d'un temps défini sur un trajet défini. Il semble qu'il ne nécessitait ni une autorisation, ni une surveillance. Ses organisateurs avaient averti les gardes-frontière et la police.

A priori, la police ne prévoit pas d'autres suites dans cette affaire, à part pour les infractions dénoncées. Des habitants se sont pourtant étonnés de la vive allure des voitures sur un tronçon limité à 30 km/h.

Quid d'une éventuelle enquête plus globale, grâce aux données des GPS dont les voitures doivent être équipées selon le règlement de la course ? Ce serait un travail titanesque et disproportionné, selon le porte-parole. Mais des investigations pourraient avoir lieu en cas de plaintes et témoignages précis de la part des citoyens.

Il n'est pas exclu que la situation soit réévaluée, note le porte-parole. En particulier, des mesures pourraient être prises si le rallye repassait dans le canton à l'avenir, vu le mécontentement constaté parmi la population locale.

Commune pas avertie

Plusieurs habitants ont protesté auprès de la commune. Contacté par l'ats, le président du conseil communal François Cuche se dit «un peu estomaqué» que les organisateurs fassent passer une telle course sur une route ouverte sans en informer les autorités locales.

Si l'exécutif avait été averti à l'avance, il aurait donné un préavis négatif pour la route entre la Vue-des-Alpes et Les Vieux-Prés, qui est très étroite. Et il aurait pu signaler la course à la population concernée. (20 minutes/ats)

Ton opinion