Actualisé 02.10.2013 à 21:05

Football

Un but qui aurait fait du bien à Sio

Les qualités de l'ex-Sédunois ne font plus de doute. Toutefois, il ne joue pas beaucoup avec le FC Bâle.

de
Jean-Philippe Pressl-Wenger, Bâle
Le buteur Franco-Ivoirien n'a pas fait trembler le filet mardi soir.

Le buteur Franco-Ivoirien n'a pas fait trembler le filet mardi soir.

Il a failli égaliser contre Schalke 04, mardi. Ce but aurait fait du bien au Franco-Ivoirien. Poussé sur le banc par les choix tactiques du coach Murat Yakin et par la forme de Streller, l'attaquant n'est entré qu'à l'heure de jeu pour épauler son capitaine en pointe.

«Il y avait de quoi faire mieux, s'est désolé Giovanni Sio après la rencontre. Dans la foulée de notre victoire à Chelsea, il aurait été idéal de pouvoir enchaîner avec trois points ce soir.» Bâle a tenté de conserver le ballon au milieu du terrain pour attirer les Allemands hors de leurs bases et profiter des espaces ainsi créés. «Malheureusement, ils ont été très efficaces défensivement, a encore regretté le remplaçant. Ils sont restés bien en place. Même lorsqu'on a poussé, ils ont tenu.»

La concurrence fait rage à Bâle et avec les Éléphants

Sur un plan personnel, Sio aurait tout intérêt à retrouver du temps de jeu. International à trois reprises depuis le mois de juin, l'attaquant entre dans les plans du sélectionneur de la Côte d'Ivoire. S'il n'a pas encore annoncé sa liste pour le barrage du 12 octobre face au Sénégal, Sabri Lamouchi s'était déplacé à Stamford Bridge pour voir évoluer Sio dans un couloir, même si l'ancien buteur du FC Sion préfère être aligné en pointe. Il sera toutefois compliqué pour Sio de se faire une place comme centre-avant. A Bâle, d'une part, puisqu'il est barré par le capitaine Marco Streller. Avec la Côte d'Ivoire, d'autre part, tant la concurrence en attaque est rude au sein des Éléphants.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!