Conflit israélo-palestinien: Un cadre du Hamas «assassiné» à Gaza
Actualisé

Conflit israélo-palestinienUn cadre du Hamas «assassiné» à Gaza

Mazen Faqha, libéré par Israël en 2011 lors d'un échange de prisonniers, est mort par balle à Gaza.

Ismail Haniya, ténor du Hamas, sort de l'hôpital où a été transporté Mazen Faqha. Le groupe palestinien accuse l'Etat hébreu d'avoir commandité l'assassinat de ce responsable palestinien. (Image - 24 mars 2017)

Ismail Haniya, ténor du Hamas, sort de l'hôpital où a été transporté Mazen Faqha. Le groupe palestinien accuse l'Etat hébreu d'avoir commandité l'assassinat de ce responsable palestinien. (Image - 24 mars 2017)

AFP

Un responsable du Hamas, libéré par Israël dans le cadre d'un échange de prisonniers, a été assassiné vendredi soir près de son domicile à Gaza, a annoncé le mouvement islamiste. Le groupe palestinien accuse l'Etat hébreu d'être à l'origine de l'attaque.

Une porte-parole de l'armée israélienne s'est refusée à tout commentaire sur les faits survenus dans l'enclave contrôlée par le groupe islamiste depuis dix ans.

«Des hommes armés non identifiés ont assassiné par balle vendredi soir Mazen Faqha dans le quartier de Tell al-Hawa» dans le sud-ouest de la ville de Gaza, a indiqué le porte-parole du ministère de l'intérieur de l'enclave palestinienne. De son côté, le porte-parole de la police gazaouie a indiqué que Mazen Faqha avait été abattu de «quatre balles dans la tête». Selon un autre responsable du mouvement, ses assaillants ont utilisé des armes munies de silencieux.

Soldat Shalit

«Nous faisons porter l'entière responsabilité de l'assassinat criminel du combattant Faqha à l'occupant (israélien) et à ses collaborateurs», a menacé dans la nuit le Hamas. «Nous savons comment nous devrons répondre face à ce crime».

Mazen Faqha avait été libéré en 2011 dans le cadre de l'échange d'un millier de prisonniers palestiniens contre la libération du soldat franco-israélien Gilad Shalit. Cadre important du Hamas en Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis un demi-siècle par l'armée israélienne, il avait été transféré dans la bande de Gaza.

Selon les médias israéliens, Mazen Faqha était responsable pour la Cisjordanie des cellules du Hamas organisant des attentats.

Le Hamas observe de facto un cessez-le-feu avec Israël depuis leur guerre de 2014, mais de petites cellules djihadistes défient cet accord et tirent de temps à autre des roquettes sur l'Etat hébreu. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion