Actualisé 15.06.2016 à 11:35

Genève

Un café, une pipe et l'addition!

Un entrepreneur du bout du lac veut ouvrir un établissement d'un nouveau genre. Le lieu mêlerait petite restauration et services érotiques.

Le café et la fellation coûteraient 50fr. au client.

Le café et la fellation coûteraient 50fr. au client.

Keystone

Le concept existe depuis vingt ans en Thaïlande. Il pourrait débarquer à Genève d'ici peu. Revenant sur une information de «L'Agefi», plusieurs médias locaux exposent ce mercredi le projet coquin d'un entrepreneur de la Cité de Calvin. Déjà actif dans les services érotiques, il souhaite désormais ouvrir un café où, dès potron-minet, les clients pourraient déguster leur arabica tout en se faisant prodiguer une fellation. Le tout pour 60 francs.

«Le café est un moment privilégié et rapide. Des études ont démontré que les hommes étaient plus performants au travail après avoir été satisfaits durant la matinée», explique l'homme d'affaires au «Matin». Ce «café pipe» serait une première en Suisse romande, assure-t-il. Il cherche désormais une arcade au centre-ville pour y installer son commerce et a déposé un dossier auprès des autorités. A priori, administrativement, rien ne s'oppose à son ouverture. Celle-ci pourrait intervenir avant la fin de l'année.

(20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!