Fiscalité: Un calendrier des «jours de libération fiscale»
Actualisé

FiscalitéUn calendrier des «jours de libération fiscale»

La Suisse publie un calendrier qui permet de trouver «le premier jour de l'année à partir duquel le contribuable gagne de l'argent pour autre chose que pour payer des impôts».

L'Administration fédérale des contributions (AFC) a recensé le nombre de jours de travail nécessaires au paiement des impôts (fédéral, cantonal, communal et paroissial) pour environ 2500 communes, a-t-elle indiqué dans un communiqué jeudi. Elle considère séparément différents niveaux de revenu et situations familiales.

A titre d'exemple, à Zoug, un couple marié sans enfants affichant un revenu de 100'000 francs a gagné assez pour s'acquitter de ses impôts annuels le 16 janvier déjà.

Dans la plupart des autres chefs-lieux cantonaux, le «jour de libération fiscale» pour des contribuables dans la même situation intervient au mois de février: le 2 à Genève, le 5 à Sion et Zurich, le 9 à Fribourg, le 15 à Berne, le 19 à Lausanne et Delémont et le 23 à Neuchâtel.

Le jour de libération fiscale est calculé en divisant par 365 l'ensemble des impôts directs des personnes physiques. Les impôts sont déterminés à partir de la statistique 2011, précise l'AFC. (ats)

Ton opinion