Climat: Un campement installé sur Trafalgar square
Actualisé

ClimatUn campement installé sur Trafalgar square

Plus d'une centaine de militants écologistes se trouvaient dimanche dans un campement installé sur Trafalgar square, à Londres, avec l'intention d'y rester jusqu'à l'ouverture lundi du sommet sur le climat de Copenhague.

«Plus d'une centaine de militants écologistes sont dans le campement installé samedi soir sur Trafalgar square», a précisé dimanche à l'AFP un porte-parole du Camp for climate action (Campement pour une action sur le climat). Les organisateurs du campement ont «l'intention de rester jusqu'à lundi matin, lorsque les négociations sur le climat débuteront à Copenhague». Il s'agit d'un des nombreux événements organisés au Royaume-Uni au cours du week-end avant le sommet de Copenhague, du 7 au 18 décembre, où 192 pays vont tenter de décrocher un accord remplaçant le protocole de Kyoto qui arrive à échéance en 2012.

Samedi, des dizaines de milliers de personnes --environ 20.000 selon Scotland yard, 40.000 à Londres et 7.000 en Ecosse selon les organisateurs-- ont participé à «La vague», manifestation organisée par la coalition Stop climate chaos (SCC).

Scotland Yard a précisé dimanche qu'aucun incident, ni aucune arrestation, n'avaient eu lieu lors de la manifestation samedi ou autour du campement. Avant que la foule, grimée de bleu pour représenter l'eau, ne s'élance en début d'après-midi samedi, une messe oecuménique ponctuée de prières pour les participants au sommet a été prononcée.

«Il semble qu'au cours des dernières décennies, peut-être le dernier millénaire, la race humaine n'a pas été très bonne envers le reste de la création, tout comme notre civilisation n'a pas été très bonne envers la race humaine», a estimé l'archevêque de Canterbury et chef de l'Eglise anglicane Rowan Williams. «Ca nous rattrape», a-t-il dit.

Après le Royaume-Uni, la mobilisation devrait se reporter vers Copenhague. Selon les organisateurs du campement, «des centaines de militants» vont partir vendredi prochain de Londres et Leeds (nord de l'Angleterre), à bord d'autocars, vers la capitale danoise. (afp)

Ton opinion