Philippines: Un candidat aux élections assassiné dans une embuscade
Actualisé

PhilippinesUn candidat aux élections assassiné dans une embuscade

Un responsable local, qui faisait campagne pour les prochaines élections, accompagné d'une cinquantaine de personnes circulant en convoi, a été abattu par des hommes armés qui lui ont tendu une embuscade lundi dans le nord des Philippines, a rapporté la police.

Cet assassinat intervient un peu plus d'un mois après le masacre de 57 civils dans le sud du pays, dans le cadre de rivalités politiques.

Joen Caniete, chef d'un village et candidat aux prochaines élections municipales dans la ville de Dingras, dans la province de Ilocos Norte, est mort après avoir reçu plusieurs balles tirées par quatre hommes armés, a indiqué Benjamin Lusad, responsable provincial de la police.

Six autres personnes, qui faisaient partie du convoi accompagnant le candidat, dont un policier, ont été blessées, a ajouté M. Lusad.

Selon le chef de la police, il est encore trop tôt pour dire si cet assassinat est lié aux prochaines élections.

«Nous étudions différentes possibilités», a-t-il indiqué.

Le 23 novembre, 57 civils dont 26 femmes et de nombreux journalistes, avaient été abattus par des hommes armés à la solde du gouverneur de la province de Maguindanao, sur l'île de Mindanao, apparemment dans le cadre de rivalités politiques.

Plusieurs membres du clan qui dirigeait la province ont été arrêtés, dont le gouverneur Andal Ampatuan Sr et plusieurs de ses fils. L'un d'eux, Andal Ampatuan Jr, a été inculpé de plusieurs meurtres. (afp)

Ton opinion