Philippines: Un candidat aux élections locales meurt après une agression

Actualisé

PhilippinesUn candidat aux élections locales meurt après une agression

Un candidat aux élections municipales aux Philippines est décédé vendredi, deux jours après avoir été attaqué à son domicile par un homme armé, sur l'île de Mindanao (sud).

Ce décès intervient alors que le pays est confronté à une série de violences liées à des rivalités pilitiques.

La victime est Wilbert Suanco Origenes, un élu local candidat du parti d'opposition Nationalista (PN) aux municipales dans le ville de Taganaan. Il avait été hospitalisé dans un état critique mercredi après avoir reçu des balles tirées par un homme qui a fait irruption à son domicile avant de s'enfuir, a précisé la police.

«Nous avons la tristesse d'annoncer le décès de M. Origenes, nous espérons que justice sera faite», a déclaré Alfonso Casurra, responsable local du PN, qui a estimé que cet assassinat avait une motivation politique.

Lundi, un autre responsable local avait été abattu par des hommes armés qui lui ont tendu une embuscade alors qu'il faisait campagne dans le nord du pays. L'homme appartenait également au PN, un parti mené par le sénateur et riche entrepreneur immobilier, Manny Villar actuellement en 2e position dans les sondages en vue de l'élection présidentielle philippine de mai prochain.

Les Philippines sont régulièrement confrontées à des violences en période électorale. La récente flambée de violance a culminé avec le massacre de 57 civils le 23 novembre dernier sur l'île de Mindanao.

(ats)

Ton opinion