Actualisé 27.01.2011 à 09:08

LucerneUn canton va ficher ses mauvais payeurs

Une «liste noire» sera créée pour ceux qui ne s'acquittent pas de leurs primes maladie. Certains soins pourraient leur être refusés.

de
Raphaël Pomey
A Lucerne, les indéicats pourront être privés de consultations dès 2012.

A Lucerne, les indéicats pourront être privés de consultations dès 2012.

«Souriez, vous êtes fichés!» Après le canton de Thurgovie, Lucerne a décidé, mardi, de mettre en place un système controversé pour réduire sa facture sociale: une «liste noire» des mauvais payeurs de l'assurance maladie.

A disposition des autorité politiques, des médecins et des hôpitaux, ce répertoire vise à empêcher les indélicats d'accéder à certains soins, rapporte la «Luzerner Zeitung». A moins d'être en danger de mort, ils pourraient purement et simplement être refusés par le personnel soignant.

Selon le ministre lucernois de la santé, la mesure entrerait en application dès le milieu de l'an prochain. Elle ne serait pas à l'ordre du jour dans la plupart des autres cantons.

Du côté des médecins latins, l'idée ne suscite guère d'enthousiasme: «Dans la profession, il y a un röstigraben à ce sujet», explique le Dr Charles-Abram Favrod-Coune. Président de la Société Médicale de Suisse romande, il juge que la dimension humaine de la relation médecin-patient passe avant les considérations financières. Exclure certains de l'accès aux soins pour de tels motifs lui semble peu moral.

Du côté de l'association des assurances maladies, santésuisse, on ne s'exprime pas sur la décision lucernoise. Dans la branche, aucun consensus n'existe sur la possibilité de livrer les noms des mauvais payeurs aux autorités.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!