Actualisé 12.01.2010 à 19:59

Belgique

Un cartel du chocolat visé par le gendarme de la concurrence

L'autorité belge de la concurrence soupçonne des ententes illégales sur les prix de certains produits au chocolat entre les grands magasins du pays et un fabricant.

Les «principales entreprises de la grande distribution et un fabricant de produits alimentaires» sont concernés et «auraient procédé à des hausses coordonnées de prix», indique l'autorité belge dans un communiqué. Elle ne précise pas l'identité des sociétés soupçonnées.

Mais d'après le quotidien économique néerlandophone De Tijd, il s'agit des distributeurs Carrefour Belgique, Delhaize et Colruyt et de l'italien Ferrero.

Les entreprises concernées vont maintenant avoir l'occasion de se défendre, suite à quoi le Conseil de la concurrence tranchera sur l'existence d'une infraction et infligera le cas échéant des amendes.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!