Berne: Un challenge dément pour un défi encore plus grand
Actualisé

BerneUn challenge dément pour un défi encore plus grand

Le Soleurois Romano Mombelli souhaite battre le record de la plus rapide traversée du lac de Brienz à contre-courant avant de s'attaquer à un pari bien plus ambitieux.

par
Anna Häusli/ofu
1 / 4
Romano Mombelli, 23 ans, s'entraîne dur pour la traversée du lac de Brienz (BE). En octobre, il compte relier Bönigen à Brienz, soit une distance d'environ 16 kilomètres.

Romano Mombelli, 23 ans, s'entraîne dur pour la traversée du lac de Brienz (BE). En octobre, il compte relier Bönigen à Brienz, soit une distance d'environ 16 kilomètres.

DR
Le jeune homme voit ce défi comme un entraînement pour la traversée du canal Kaiwi, à Hawaï.

Le jeune homme voit ce défi comme un entraînement pour la traversée du canal Kaiwi, à Hawaï.

zvg
zvg

A 23 ans, Romano Mombelli a de grands projets. Le Soleurois souhaite être le plus jeune et le plus rapide des nageurs à jamais avoir traversé le lac de Brienz. En octobre, il compte relier à la nage Bönigen (BE) à Brienz (BE)... à contre-courant. Le parcours fait environ 16 kilomètres. Le jeune homme compte arriver à destination en moins de quatre heures.

Deux raisons poussent Romano Mombelli à se jeter à l'eau. «Je le fais d'une part tout pour relever le défi. Mais ce challenge est aussi un bon entraînement pour la traversée du canal Kaiwi, à Hawaï, que je compte faire prochainement», raconte l'Alémanique.

Cela fait maintenant plus de huit mois que Romano Mombelli s'entraîne pour Hawaï. A côté de cela, il débutera ce septembre des études en relations internationales à Genève.

Mais cet emploi du temps bien chargé n'a pas de quoi décourager le jeune homme. «Je ne regarde pas trop loin dans l'avenir. Ça ne ferait que de me distraire. Je préfère faire les choses les choses les unes après les autres.»

Ton opinion