Actualisé 25.03.2008 à 08:09

Un chanteur du boys band Alliage devenu acteur porno

Quentin, l'un des membres du boys band français Alliage s'est reconverti comme acteur de films porno gay aux États-Unis. Son nom d'artiste est: Q.

Quentin Elias faisait partie, dans les années 1990, du boys band français Alliage. Le groupe, composé en plus de Brian Torres, Steven Gunnell et Roman Lata Ares avait fait un carton avec son premier single, «Baïla», sorti en 1997.

Après deux ans de succès, Quentin a décidé de quitter ses comparses pour tenter une carrière solo… sans succès. Il a sorti deux singles, l'un en 2002 et l'autre en 2005 mais devant le mauvais accueil du public, il a décidé de donner un tournant radical à sa carrière.

Quentin s'est alors rendu à New York, où il a travaillé quelques temps dans des boîtes de nuits et autres bars avant de se lancer dans la pornographie gay.

C'est désormais sous le pseudonyme de «Q» que Quentin Elias est connu outre-Atlantique. Il travaille pour la maison de production de films pour adultes Randy Blue.

Le site de cette boîte ne tarit pas d'éloges à son égard, le décrivant comme le «parfait spécimen de la virilité» et «l'incarnation physique de la chaleur sexuelle». Et ce n'est pas tout: «Vous ne pouvez pas enlever vos yeux de ses énormes bras musclés, ornés de tatouages intrigants. Et ses jambes, épaisses comme des troncs d'arbres sont de celles que vous adoreriez qu'elles entourent votre corps».

Alliage: «Baïla»

fab

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!