04.10.2018 à 19:27

Genève

«Un chantier comme on en fait un tous les cent ans»

Les travaux de rénovation du Grand Théâtre sont bientôt terminés. Une visite était organisée jeudi par les autorités.

de
Léonard Boissonnas

Débarrassé de ses échafaudages, il trône à nouveau, majestueux, sur la Place Neuve. A bout touchant de sa rénovation commencée en février 2016, le Grand Théâtre a désormais retrouvé son éclat d'origine. Il faut dire qu'avec l'usure du temps, un incendie en 1951 et aussi une attaque à l'huile de vidange en 2015 lors d'une manifestation sauvage, l'opéra historique genevois, construit dans les années 1870, s'était dégradé. Un gros travail de restauration, de nettoyage et de réhabilitation a été mené.

«C'est un chantier exceptionnel, on en fait une fois tous les cent ans», a relevé sur place Philippe Meylan, directeur du patrimoine bâti de la Ville de Genève (DPBA). La tâche des architectes était triple: remettre en valeur les qualités patrimoniales du bâtiment, agrandir les locaux administratifs et techniques et mettre aux normes les dispositifs de sécurité, notamment anti-feu.

«Gros travail de décrassage»

Sur la façade, un «gros travail de décrassage» a été mené, souligne Philippe Meylan. De plus, il a fallu tenter d'effacer les souillures de décembre 2015 sur le bas de la surface. Des produits ont donc été utilisés pour extraire la partie huileuse de la pierre. Toutefois, des traces sont encore visibles. «Les taches qui subsistent vont s'atténuer au fil des années grâce aux rayons ultraviolets du soleil, précise le directeur du DPBA.

A l'intérieur du bâtiment, les fresques ont été restaurées et des décors d'origine redécouverts. Un faux-plafond dans l'avant-salle a été enlevé, dévoilant des moulures d'époque. A l'étage, dans le foyer, les tissus de la tapisserie ont été recousus à même le mur par des couturières spécialisées, les dorures ont été restituées et un parquet en bois avec motif d'origine a été installé. «Quand on rentrera dans le Grand Théâtre, on aura l'impression d'être dans les années 1870», a résumé le conseiller administratif, Rémy Pagani, chargé de l'aménagement et des constructions de la Ville.

Snack avec terrasse

Dans les sous-sols, de nouveaux espaces ont été créés, permettant de récupérer une surface de 1000 m2, dont une partie sera utilisée pour les salles de répétition. Cet agrandissement a causé notamment des infiltrations d'eau en 2017. Un système de canalisation a donc été mis en place. Le chantier a permis également des nouveautés: ainsi, un snack avec terrasse sur le parvis sera installé du côté du Musée Rath.

D'un coût de 63 millions de francs, la rénovation en est aux finitions, mais certains employés ont déjà commencé à réintégrer le bâtiment. «Les premières troupes vont commencer à arriver pour répéter», indique Philippe Meylan. L'ouverture au public est prévue le 12 février 2019, avec une représentation de l'entier du «Ring des Nibelungen» de Richard Wagner.

D'une capacité d'accueil de 1500 spectateurs, le Grand Théâtre emploie 220 personnes.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!