Veyrier (GE): Un chantier menace des chênes centenaires
Actualisé

Veyrier (GE)Un chantier menace des chênes centenaires

L'élargissement d'une route, pour notamment y faire passer une nouvelle ligne de bus, devrait mettre à terre une trentaine de vieux arbres.

par
dra
Les chênes qui bordent le chemin de Pinchat, à Veyrier (GE), sont appelés à disparaître.

Les chênes qui bordent le chemin de Pinchat, à Veyrier (GE), sont appelés à disparaître.

Google

La circulation sur le chemin de Pinchat, à Veyrier (GE), se fait aujourd'hui à l'ombre de chênes vénérables qui bordent l'asphalte. Mais l'allée, classée à l'inventaire des voies historiques, est condamnée par un projet d'élargissement de la route. A la demande de la commune, dont le développement en matière de logements est important, le Canton va mettre en place une nouvelle ligne de bus. Impossible cependant pour les véhicules des TPG de croiser si le chemin n'est pas élargi. Des pistes cyclables et un trottoir sont également prévus. Dès lors, une trentaine de chênes seraient abattus, indique la «Tribune de Genève».

Si le projet n'a pas encore reçu les autorisations nécessaires, des habitants s'élèvent déjà contre ces plans. L'Etat entend remplacer les vieux feuillus de versant nord du chemin par des nouveaux arbres, «mais on ne rattrape pas deux cent ans. Avec le réchauffement climatique, il serait temps d'agir autrement», s'est ainsi émue une Veyrite, citée par le quotidien genevois. Selon les autorités, des contingences techniques, pratiques et stratégiques, notamment en matière de transports publics, limitent fortement les options.

Ton opinion