Un charnier découverts dans un charnier à Bagdad
Actualisé

Un charnier découverts dans un charnier à Bagdad

Une trentaine de corps décomposés ont été mis au jour samedi dans une fosse commune du sud de Bagdad, rapportent la police irakienne et des témoins.

Ces dépouilles ont été découvertes dans le quartier à majorité sunnite de Dora, placés dans des sacs en plastique noirs et transférés à la mosquée chiite al-Kazimain toute proche, a précisé un policier en faction à la mosquée.

Un photographe de l'Associated Press a compté 33 sacs, la police affirmant que chaque sac contenait les restes d'une victimes. Mais leur état rendait le nombre exact de corps difficile à vérifier.

Les personnes ayant des proches portés disparus dans le secteur affluaient dans la cour de la mosquée pour y examiner ces cadavres, dont plusieurs étaient placés dans des cercueils en bois pour être inhumés.

C'est le troisième charnier découvert en Irak depuis le début du mois: 29 corps ont été mis au jour dans la province d'Anbar (ouest), et 17 autres non loin d'une école à Hashimiyat, au-nord est de Bagdad. (ap)

Ton opinion