05.02.2019 à 12:48

Lausanne

Un chasseur de baleines se produira bien aux Docks

La venue d'un groupe de metal des Îles Féroé, dont le leader défend la chasse à la baleine, a été contestée. Mais les organisateurs maintiennent le concert.

de
ywe/rmf
Keystone/Keystone | DR

Tradition culturelle pour certains, massacre honteux pour d'autres, le Grind provoque chaque année son lot de contestation par ses images spectaculaires de fjords devenus rouges de sang après que des baleines y sont mises à mort par des habitants. Parmi les défenseurs de la pratique: le leader du groupe Tyr, programmé aux Docks à Lausanne le 11 avril. Et comme l'écrit «24 heures» mardi, la venue du groupe ne passe pas inaperçue.

Des publications sur Facebook ont dénoncé la programmation dans la capitale vaudoise du groupe féroïen, rappelant que d'autres salles de concert avaient renoncé face à la contestation. Il n'en est rien aux Docks. Son porte-parole affirme à nos confrères que la réflexion a été ouverte mais qu'il a été décidé de «ne pas censurer entièrement la proposition artistique d'un groupe en raison des positions personnelles de l'un de ses membres.» Les spectateurs sont libres d'assister ou non au concert. Les Docks expliquent par ailleurs n'avoir jamais annulé une performance dans de telles circonstances.

Comme le rappelle le quotidien vaudois, ce n'est pas la première fois que la salle de concert fait face à des contestations pour sa programmation. Dernièrement, le rappeur Médine avait été la cible des foudres de l'extrême-droite pour des propos jugés anti-Blancs. L'affaire était remontée jusqu'à la Municipalité de Lausanne, qui avait refusé d'interdire le concert comme cela lui avait été demandé. La performance avait alors pu se dérouler sans encombres.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!