Un chauffeur de bus sur la sellette
Actualisé

Un chauffeur de bus sur la sellette

Le Ministère public a requis hier 20 jours d'emprisonnement avec sursis à l'encontre d'un chauffeur de bus scolaire.

Son véhicule transportant des enfants était entré en collision en 2004 avec un train à un passage à niveau de la commune d'Ollon. Employé depuis plusieurs années comme chauffeur de bus scolaire, le sexagénaire empruntait huit fois par jour le passage à niveau non gardé. Effectuant ses courses à heures fixes, il dit n'avoir «jamais vu le train».

Ton opinion