Actualisé 23.02.2020 à 10:09

Hockey sur glaceChauffeur de surfaceuse, il mène un club à la victoire

Gardien d'urgence, un inconnu de 42 ans a célébré un succès avec Carolina en NHL.

von
Sport-Center
David Ayres est devenu le héros improbable de la saison de NHL.

David Ayres est devenu le héros improbable de la saison de NHL.

Keystone

Quarante ans, jour pour jour, après la victoire des universitaires américains contre l'URSS aux Jeux olympiques de Lake Placid, le hockey a eu droit à un autre «Miracle sur Glace».

Samedi, dans le championnat de NHL, David Ayres, un conducteur de surfaceuse (dite «Zamboni») de 42 ans, a offert la victoire aux Carolina Hurricanes à Toronto (3-6). Ancien gardien dans les rangs juniors, il était le portier d'urgence pour cette rencontre.

A chaque partie de la ligue professionnelle nord-américaine, un portier de son profil passe le match dans une pièce de la patinoire et peut être appelé entre les poteaux si les deux goalies d'une équipe subissent des blessures.

C'est justement ce qui est arrivé aux Hurricanes au Scotiabank Arena. Tour à tour, James Reimer et Petr Mrazek ont été contraints de jeter l'éponge et David Ayres a reçu le fameux appel. «J'étais assis dans une salle de réunion lorsque j'ai reçu des textos qui me demandaient de me préparer, a-t-il expliqué. Lorsque j'ai vu les images à la télévision, j'ai compris que cela allait être mon tour.»

Greffé d'un rein en 2004, Ayres a effectué son entrée avec un masque des Toronto Marlies, le club d'American Hockey League dont il est le chauffeur de la surfaceuse et dont il avait été le portier No 2 dans le passé. A cet instant, Carolina menait 1-3 et il restait 28'41 à écouler dans le temps régulier.

Peu après, les Hurricanes ont inscrit le 1-4. Mais, dans la foulée, fébrile, Ayres a cédé sur des tirs de John Tavares et de Pierre Engvall. «J'étais un peu hésitant en deuxième période. Mais, durant la pause, j'ai dit aux gars que je serai prêt pour le troisième tiers.» Il a ajouté: «Je suis devenu plus calme quand Erik Haula m'a dit de prendre du plaisir et que, même si je prenais dix buts, cela ne serait pas grave.»

De retour sur la glace, bien aidé par ses coéquipiers d'un soir qui se sont regroupés devant lui, il a détourné ou capté les huit lancers des joueurs vedettes de la trempe de Mitch Marner et d'Auston Matthews.

Carolina s'est imposé 3-6 et le gardien de fortune a été récompensé par la première étoile devant une foule torontoise qui l'a ovationné.

Dans le vestiaire, il a été chaleureusement arrosé par les hockeyeurs venus de la Caroline et louangé par l'entraîneur Rod Brind'Amour.

Pour son rôle, Ayres a perçu la somme de 500 dollars américains et a pu conserver le chandail de son exploit. Le club de l'ailier grison Nino Niederreiter a compris que cette histoire hors du commun était susceptible de lui rapporter quelques billets verts. Dès la fin de la partie, des T-shirts au nom de Ayres étaient déjà en vente.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!