Genève: Un chauffeur des TPG entendu par la justice
Actualisé

GenèveUn chauffeur des TPG entendu par la justice

Le conducteur du véhicule de dépannage qui avait tué une jeune fille cet automne a été prévenu d'homicide par négligence.

par
jef
L'accident mortel s'est produit le 23 septembre 2013, entre midi et 14h, à l'angle de l'avenue de la Jonction et de celle des Deux-Ponts.

L'accident mortel s'est produit le 23 septembre 2013, entre midi et 14h, à l'angle de l'avenue de la Jonction et de celle des Deux-Ponts.

Le procès aura lieu en 2015. L'automne dernier, une jeune Colombienne de 21 ans perdait la vie à l'avenue de la Jonction, écrasée par un véhicule de dépannage des TPG. Le chauffeur a été entendu la semaine dernière par le procureur, rapporte la «Tribune de Genève». Il est désormais prévenu d'homicide par négligence.

«L'audience a démontré que la victime (qui roulait à vélo, ndlr), n'a commis aucune faute de circulation», a indiqué Me Guy Zwahlen, conseil de la famille, au quotidien genevois. Le chauffeur, lui, déclare être passé à l'orange et n'avoir pas vu la jeune femme. Très affecté par le drame, il a comparu libre. Son permis de conduire sur territoire helvétique lui a été retiré. Les TPG l'ont affecté à un autre poste à mi-temps.

Selon les avocats des deux parties, la famille de la défunte s'est montrée extrêmement digne. Elle ne souhaite pas que le conducteur soit lourdement condamné. Celui-ci se déclare prêt à assumer une éventuelle négligence, si la procédure venait à la démontrer.

Ton opinion