Syrie: Un chef de l'ex-branche d'Al-Qaïda tué dans un raid
Actualisé

SyrieUn chef de l'ex-branche d'Al-Qaïda tué dans un raid

Le groupe djihadiste, Front Fateh al-Cham a annoncé lundi la mort de l'un de ses responsables dans une frappe du Pentagone.

1 / 127
La France a décidé de relancer l'idée d'une saisine de la Cour pénale internationale (CPI) sur les crimes commis en Syrie. (Lundi 10 octobre 2016)

La France a décidé de relancer l'idée d'une saisine de la Cour pénale internationale (CPI) sur les crimes commis en Syrie. (Lundi 10 octobre 2016)

Keystone
Le président américain réfléchit à des sanctions contre le régime  de Damas et la Russie pour faire stopper la catastrophe humanitaire  à Alep. (7 octobre 2016)

Le président américain réfléchit à des sanctions contre le régime de Damas et la Russie pour faire stopper la catastrophe humanitaire à Alep. (7 octobre 2016)

Reuters
Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit en urgence vendredi après que l'envoyé spécial pour la Syrie Staffan de Mistura a lancé un cri d'alarme jeudi. (Vendredi 7 octobre 2016)

Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit en urgence vendredi après que l'envoyé spécial pour la Syrie Staffan de Mistura a lancé un cri d'alarme jeudi. (Vendredi 7 octobre 2016)

Keystone

Le groupe djihadiste, Front Fateh al-Cham, ex-branche d'Al-Qaïda en Syrie, a annoncé lundi la mort de l'un de ses responsables dans une frappe aérienne de la coalition internationale, le Pentagone indiquant lui avoir visé en Syrie un membre «important» d'Al-Qaïda.

«Nous pouvons confirmer que nous avons visé un membre important d'Al-Qaïda en Syrie et nous sommes en train d'évaluer les résultats de cette opération», a déclaré le porte-parole du Pentagone, le capitaine de vaisseau Jeff Davis.

De son côté, le groupe djihadiste, Front Fateh al-Cham (ex-Front Al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda), a annoncé peu après la mort de l'un de ses responsables, Ahmed Salama Mabrouk, un Egyptien plus connu sous son nom de guerre de Abu Faraj, dans une frappe aérienne de la coalition menée par les Etats-Unis.

«Ahmed Salama, dit Abou Faraj l'Egyptien, membre du conseil de la choura (conseil consultatif, ndlr) du Front Fateh al-Cham, est tombé en martyr à la suite d'un raid aérien de la coalition internationale dans l'ouest de la province d'Idleb», dans le nord-ouest de la Syrie, a écrit le groupe sur son compte Telegram.

Liens avec Al-Qaïda

Le porte-parole du Pentagone n'avait lui pas souhaité dévoiler l'identité de la personne visée par la frappe américaine tant que le Pentagone n'aurait pas confirmation du succès de l'attaque.

Mabrouk, né en 1956, est l'un des commandants de l'organisation djihadiste, Front Fateh al-Cham.

Le Front al-Nosra avait annoncé en juillet la rupture des liens avec Al-Qaïda au nom duquel il combattait depuis 2013, et l'adoption de son nouveau nom «Front Fateh al-Cham». Washington continue de considérer le groupe comme proche d'Al-Qaïda.

«Nous connaissons le changement de nom annoncé par al-Nosra. Les individus qui en font partie sont toujours al-Nosra pour nous», a rappelé lundi le capitaine Jeff Davis. «Il y a évidemment des liens proches» avec Al-Qaïda, a-t-il ajouté. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion