Huawei – Un cheval de Troie cible 9 millions d’utilisateurs
Publié

HuaweiUn cheval de Troie cible 9 millions d’utilisateurs

Huawei a supprimé de sa boutique alternative AppGallery 190 apps Android qui étaient infectées par un logiciel malveillant.

Les experts ont averti Huawei avant de publier leur découverte.

Les experts ont averti Huawei avant de publier leur découverte.

AFP

Huawei a fait le ménage. La firme chinoise a supprimé 190 jeux vidéo Android de sa boutique AppGallery, alternative au Play Store de Google installée par défaut sur les mobiles de la firme chinoise depuis 2017. Ces applications ont réussi à infecter plus de 9 millions de smartphones sur lesquels elles avaient été téléchargées. Elles contenaient dans leur code un cheval de Troie baptisé Android.Cynos.7.origin, ont découvert les experts en sécurité de l’éditeur russe de solutions antivirus et antispam Dr.Web.

Parmi les jeux infectés par le logiciel vérolé, on retrouve notamment les titres «Drive School» ou «Cat Game». Les experts expliquent qu’une fois l’une de ces apps vérolées installées sur un téléphone portable, elle récupère des données personnelles de la victime, comme son numéro de téléphone mobile, la géolocalisation de l’appareil, mais aussi «divers paramètres du réseau mobile», «diverses caractéristiques techniques» et «différents paramètres des métadonnées de l’application dans laquelle le Trojan est implanté». Le logiciel malveillant, qui est une version modifiée du malware Cynos, en profite aussi pour afficher des publicités intempestives à l’écran.

«Le système de sécurité intégré à l’AppGallery a permis de détecter rapidement un risque potentiel au sein de certaines applications. Nous travaillons activement avec les développeurs concernés pour résoudre ce problème», a déclaré pour sa part Huawei. «Dès que nous aurons déterminé que ces applications sont totalement sans risques, elles seront répertoriées de nouveau sur l’AppGallery afin que les utilisateurs puissent télécharger leurs applications préférées.»

(man)

Ton opinion

4 commentaires