Madagascar: Un chimiquier norvégien piraté
Actualisé

MadagascarUn chimiquier norvégien piraté

Un chimiquier a été attaqué par des pirates et détourné en direction de la Somalie, a indiqué l'armateur norvégien du navire, Broevigtank.

Il naviguait vendredi au large de Madagascar.

«Le capitaine du navire nous a appelés tôt ce matin et nous a dit: nous avons des pirates à bord. Très vite ensuite nous avons perdu tout contact avec le bateau», a déclaré à l'AFP un directeur de Broevigtank, Svenn O. Pedersen.

L'UBT Ocean faisait route de Fujaïrah, aux Emirats arabes unis, vers Dar es Salaam, en Tanzanie, avec 21 membres d'équipage lorsqu'il a été abordé, selon l'agence norvégienne NTB.

M. Pedersen a expliqué que le chimiquier avait choisi exprès une route très au sud de la zone où sévissent habituellement les pirates.

Depuis qu'il est entre les mains des pirates, le navire fait route vers le nord en direction de la Somalie, mais sa position n'est plus connue, a précisé M. Pedersen.

Il a par ailleurs déclaré à NTB ne pas savoir si l'équipage avait subi des pertes pendant l'attaque et ne pas avoir reçu la moindre demande à ce stade de la part des pirates. L'UBT Ocean bat pavillon des îles Marshall.

(ats)

Ton opinion