Canton de Berne: Homicide à Moutier: l'auteur présumé sera jugé
Actualisé

Canton de BerneHomicide à Moutier: l'auteur présumé sera jugé

Un ressortissant chinois est accusé du meurtre d'un compatriote au début janvier 2019. D'autres investigations sont toujours en cours sur le caractère illégal de son séjour en Suisse.

1 / 20
La rue Centrale de Moutier, partiellement piétonne, entre le restaurant thaï fermé jusqu'au 12 janvier, une librairie qui appartenait à l'ancienne propriétaire de la villa et cette dernière, théâtre des événements.

La rue Centrale de Moutier, partiellement piétonne, entre le restaurant thaï fermé jusqu'au 12 janvier, une librairie qui appartenait à l'ancienne propriétaire de la villa et cette dernière, théâtre des événements.

kein Anbieter/Le Matin
La villa aux volets rouges a changé de mains il y a quelques mois.

La villa aux volets rouges a changé de mains il y a quelques mois.

kein Anbieter/Le Matin
Son accès passe par un portail qui n'est pas fermé à clef.

Son accès passe par un portail qui n'est pas fermé à clef.

kein Anbieter/Le Matin

Le Chinois de 32 ans accusé d'avoir poignardé un compatriote lors d'une rixe à Moutier (BE) en janvier 2019 sera jugé, a annoncé jeudi la justice bernoise. L'homme est accusé de meurtre et d'infractions à la loi sur les étrangers et l'intégration.

Le prévenu a été officiellement mis en accusation, écrit le Ministère public régional Jura bernois-Seeland dans un communiqué. Le Ministère public retient dans son acte d'accusation que le prévenu est soupçonné d'avoir tué la victime à l'aide d'un couteau de cuisine après avoir été frappé par le défunt au niveau du visage.

Le prévenu est également soupçonné de se trouver illégalement en Suisse depuis plusieurs années et d'avoir travaillé sans droit dans divers restaurants.

Des investigations sont encore en cours sur la manière dont le prévenu, ainsi que d'autres employés de nationalité chinoise interpellés le jour des faits, sont arrivés en Suisse et ont pu travailler dans divers restaurants sans autorisation.

Le 4 janvier 2019, un homme de nationalité chinoise grièvement blessé a été conduit à l'hôpital de Moutier où il a succombé à ses blessures. Quatre personnes, toutes de nationalité chinoise, avaient été arrêtées après les faits. Elles séjournaient toutes illégalement en Suisse.

(NewsXpress)

Ton opinion