Héroïsme: Un chirurgien finit son opération malgré un infarctus
Actualisé

HéroïsmeUn chirurgien finit son opération malgré un infarctus

Un médecin est devenu un héros en réussissant à terminer l'opération d'une tumeur au cerveau en pleine crise cardiaque.

Claudio Vitale est devenu un héros. Alors qu'il se livrait à une opération lundi dernier sur une personne âgée atteinte d'une tumeur au cerveau dans l'hôpital Cardarelli de Naples, le neurochirurgien de 59 ans a senti une forte douleur dans sa poitrine.

Le personnel présent dans la salle d'opération s'est rapidement aperçu que leur chef faisait un malaise. Le Dr. Vitale a pensé qu'il faisait un infarctus.

Voyant qu'il se sentait toujours plus mal, les assistants l'ont alors incité à arrêter l'opération. Mais le chirurgien a refusé. Il s'est contenté de s'accorder une petite pause pour faire un prélèvement de sang.

Et les analyses ont confirmé ce que pensait le docteur. Il faisait bel et bien une crise cardiaque!

Comportement héroïque

Conscient que son patient risquait de laisser sa vie si l'opération devait s'interrompre, le médecin a décidé de continuer jusqu'à ce que l'homme placé sur le billard soit hors de danger.

«Je ne pouvais pas abandonner mon poste dans un moment aussi délicat de l'opération», a raconté le chirurgien au quotidien italien La Repubblica. «Mais je ne suis pas un héros. J'ai juste accompli mon devoir».

A peine l'intervention terminée, le Dr. Claudio Vitale s'est rendu dans le département de soins intensifs. Il s'est alors fait soigner pour son attaque cardiaque. Ironie de l'histoire, il s'est retrouvé à côté du patient qu'il venait de sauver. Les deux hommes sont maintenant tirés d'affaire.

Ton opinion