Un cinéma invente la loge VIP à 290 fr. la séance
Actualisé

Un cinéma invente la loge VIP à 290 fr. la séance

A Tokyo un cinéma s'inspire des palaces et des premières classes en avion.

Le cinéma est un loisir populaire qui jusqu'ici ne cultivait pratiquement pas de différences entre classes sociales. Ce sera bientôt fini. Fermé pour travaux depuis 2006, le cinéma Shinjuku Piccadilly, à Tokyo, offrira dès mi-juillet deux salons privés pour couples, isolés au balcon et loués chacun 180 euros (290 fr.) par séance.

Les deux couples qui occuperont les «platina rooms» seront dorlotés avant, pendant et après la séance. Dispensés de faire la queue devant le cinéma, ils se prélasseront dans des lounges tamisés où ils pourront feuilleter des ouvrages sur le cinéma et des magazines tout en dégustant une coupe de champagne, un verre de grand vin, une eau rare ou une autre boisson hors de prix. Ils accéderont ensuite à leur espace personnel au balcon pour regarder le film, vautrés dans de douillets canapés situés à un emplacement idéal pour la qualité visuelle et acoustique. Vingt-deux autres îlots privilégiés, les «platina seats» (fauteuils de platine), seront également aménagés au balcon, bénéficiant d'une vue dégagée sur l'écran. Chaque fauteuil, de grand confort, sera loué 49 fr. contre 15 fr. à 25 fr. pour un ticket ordinaire.

Le gérant du Shinjuku Piccadilly s'est inspiré de l'ambiance raffinée des palaces, des premières classes des compagnies aériennes et de la haute gastronomie, que chérissent tant les Japonais.

(afp)

Ton opinion