Bâle: Un client exotique s'invite chez Starbucks
Actualisé

BâleUn client exotique s'invite chez Starbucks

Des employés de la chaîne de cafés ont trouvé lundi un inséparable à face rose sur la terrasse de l'établissement. Un vétérinaire du zoo de Bâle a pris en charge l'animal.

par
rob/ofu
1 / 3
Ce petit oiseau exotique s'est installé sur la terrasse d'une filiale Starbucks bâloise, lundi dernier (5 juin 2017).

Ce petit oiseau exotique s'est installé sur la terrasse d'une filiale Starbucks bâloise, lundi dernier (5 juin 2017).

Lecteur reporter
Un employé a attrapé l'animal.

Un employé a attrapé l'animal.

Lecteur reporter
Il s'agit d'un inséparable à face rose.

Il s'agit d'un inséparable à face rose.

Lecteur reporter

Biljana Ljepoja s'attendait à une journée comme les autres lorsqu'elle a commencé son service, lundi dernier dans une filiale bâloise de Starbucks. Mais en arrivant devant l'établissement, elle a découvert un oiseau qui ne fait visiblement pas partie de la faune locale. «Un petit perroquet était paisiblement installé sur la terrasse», raconte-t-elle mercredi à «20 Minuten».

Avec l'aide d'un collègue, elle est parvenue à faire entrer le volatile dans le bar. «Comme il faisait des petits bonds rigolos vers le côté, on l'a appelé «Michael Jackson», explique la jeune femme de 28 ans qui a immédiatement contacté la protection des animaux. Mais comme celle-ci n'était pas joignable, elle a appelé un ami, qui a finalement amené l'animal à un vétérinaire du zoo de Bâle.

Propriétaire introuvable

Le vétérinaire a expliqué que le volatile souffrait d'un petit refroidissement, probablement après avoir passé toute la nuit dehors. Selon l'expert, il s'agit d'un inséparable à face rose, originaire d'Afrique et coûtant entre 800 et 1000 francs. Comme son nom l'indique, ces animaux sont très sociables et ne devraient pas être seuls. «Voilà pourquoi il est important de retrouver au plus vite le propriétaire», s'inquiète Biljana Ljepoja.

Tanja Dietrich, porte-parole du zoo de Bâle, confirme: «Les inséparables à face rose ne doivent pas rester seuls. «Michael Jackson» est actuellement pris en charge par nos employés et se porte bien.» Reste que le perroquet ne pourra pas y rester longtemps parce que le zoo ne dispose d'aucun inséparable. Si le propriétaire ne s'annonce pas, le volatile sera remis à un foyer pour animaux.

Ton opinion