hockey: Un coach colérique pour diriger Rappi

Actualisé

hockeyUn coach colérique pour diriger Rappi

Rapperswil a réalisé une excellente campagne de transferts. Le ténébreux coach Raimo Summanen devra faire prendre la sauce.

par
mal/mfr

En coulisse, les Lakers font figure de grands gagnants de l'intersaison avec un effectif clairement renforcé par rapport à celui qui griffait la glace saint-galloise la saison passée.

Fébrile lors du dernier exercice, la défense a été remaniée. Les ex-Davosiens Florian Blatter et Andreas Furrer et le transfuge de la NHL Thomas Pöck (Islanders) apporteront une assise jusqu'ici inconnue à Rappi. L'engagement mi-août du gardien Daniel Manzato en provenance d'AHL est un gage supplémentaire de solidité. Quant au duo retrouvé Loïc Burkhalter/Michel Riesen, il est appelé à faire parler la poudre en attaque. Au point que toute autre option qu'une nette qualification pour les play-off représenterait une cruelle désillusion.

Seulement voilà, le mystère qui entoure le coach Raimo Summanen laisse planer bon nombre d'incertitudes sur la rive nord du lac de Zurich. Sa science du hockey, ses systèmes de jeu et l'efficacité de ses méthodes d'entraînement ne prêtent certes à aucune discussion. C'est plus au niveau de sa personnalité du bonhomme que le bât blesse. Summanen ne pipe mot d'allemand et son anglais nécessite une certaine habitude pour être compréhensible, pour autant qu'il ne s'énerve pas! Eruptif, le Finlandais est capable de péter un câble en une fraction de seconde.

La fragilité comportementale du coach ne semble toutefois pas inquiéter outre mesure ses employeurs: «Il a bâti toute sa carrière sur la recherche perpétuelle du succès. Et un bon entraineur ne doit pas être un type facile», affirme le directeur sportif de Rapperswil, Reto Klaus.

Ton opinion