Amour: Un cochon pour transmettre des bisous
Actualisé

AmourUn cochon pour transmettre des bisous

Votre chéri(e) et vous n'habitez pas dans la même ville? Un petit robot volera bientôt à votre secours pour vous permettre de vous embrasser tendrement virtuellement.

par
Marine Guillain

Il s'appelle Kissenger et il se présente sous la forme d'un charmant petit cochon. Sa mission? Transmettre des baisers à distance.

C'est à Singapour que ce nouveau Cupidon a été conçu. Il a été imaginé par le chercheur Hooman Samani, spécialisé dans l'intelligence artificielle. «Le baiser est un mode de communication humaine essentiel qui exprime des émotions positives telles que l'affection, le respect, la tendresse, l'affection ou le désir sexuel. La technologie offre une nouvelle forme d'interaction plus étroite entre les humains», explique le chercheur sur son site Internet.

Reproduire la manière d'embrasser de son partenaire

Comment ça marche? Les deux partenaires doivent avoir chacun leur robot. Ceux-ci sont équipés de lèvres artificielles et motorisées. Lorsque l'un embrasse son cochon, l'intensité du baiser est reproduite sur le cochon de son partenaire. Selon Hooman Samani, cela donnerait la sensation d'un vrai baiser.

Les appareils communiquent par réseau wi-fi. Le robot baiseur est pour l'instant encore au stade de prototype, mais pourrait bientôt devenir le chouchou des couples qui entretiennent des relations longues distances.

D'autres robots pour communiquer l'amour

Le chercheur singapourien est spécialiste des relations entre les humains et les robots. Il est aussi à l'origine du Mini-Surrogate, un petit bonhomme qui reproduit les mouvements de votre partenaire, où qu'il se trouve dans le monde. Découvrez sa présentation dans la vidéo ci-dessous (excellente, surtout la bande sonore!).

Pour finir, dernière invention mais pas des moindres: Le Lovotics. Destinée aux personnes en manque d'affection, cette petite boule de poils aurait la capacité de tomber amoureux... Les jeunes femmes interrogées dans la vidéo ci-dessous affirment trouver le projet intéressant, bien que le Lovotics ne soit pas assez sexy à leur goût... Écoutez aussi les explications du scientifique (en anglais).

Ton opinion