Mexique: Un «commando» liquide un responsable du système carcéral
Actualisé

MexiqueUn «commando» liquide un responsable du système carcéral

Un responsable du système carcéral a été abattu par un «commando» dans le nord du Mexique, où les autorités attribuent 14 autres assassinats aux cartels de la drogue depuis jeudi soir.

Le fonctionnaire, un des chefs des services de surveillance des prisons de l'Etat de Chihuahua, frontalier du Nouveau-Mexique et du Texas, a été abattu de plusieurs balles à proximité du Rio Bravo, le fleuve qui sépare le Mexique des Etats-Unis où il porte le nom de Rio Grande.

Un «commando» de tueurs avait abattu la semaine dernière quatre des cinq gardes du corps d'un directeur de prison de Chihuahua, la capitale de l'Etat du même nom, blessant grièvement le fonctionnaire à bord de sa voiture.

Le nord du Mexique est la région la plus touchée par la guerre entre les cartels de la drogue pour le contrôle du lucratif trafic de cocaïne à destination des Etats-Unis.

Cette guerre a fait une dizaine de milliers de morts au Mexique depuis le 1er janvier 2008, malgré le déploiement de plus de 36 000 militaires et policiers dans le pays, et elle se poursuit jusqu'à l'intérieur des prisons.

Parmi les 14 autres victimes recensées vendredi, cinq ont été assassinées à Ciudad Juarez, la ville la plus meurtrière du Mexique, face à El Paso au Texas.

Une femme y a été tuée par des hommes de main chez elle devant ses enfants, et le corps d'un homme y a été découpé en morceaux jetés dans le chaudron d'une cantine de plein air.

(ats)

Ton opinion