Agriculture - Un complément alimentaire pour réduire les pets des vaches
Publié

AgricultureUn complément alimentaire pour réduire les pets des vaches

La société coopérative agricole Fenaco lance un programme pour réduire considérablement les émissions de méthane des vaches laitières.

Avec une alimentation adaptée, la production de gaz des vaches pourrait diminuer de 10 à 20%.

Avec une alimentation adaptée, la production de gaz des vaches pourrait diminuer de 10 à 20%.

DR

L’agriculture génère environ 13% des émissions de gaz à effet de serre en Suisse, et plus encore dans le monde. Dans l’élevage, les quelque 550’000 vaches en Suisse émettent au total environ 75’000 tonnes de méthane lors de la digestion, ce qui équivaut à 1,9 million de tonnes d’équivalent CO2. L’effet du méthane, un gaz à effet de serre, est environ 25 fois plus important que celui du CO2.

Pour contribuer à la protection du climat, la société coopérative agricole Fenaco lance le premier aliment fourrager issu du programme UFA Swiss Climate Feed (USCF), UFA étant une société fille de Fenaco. En mai 2021, l’aliment minéral UFA 295 Biotin USCF (UFA Swiss Climate Feed) pour les vaches laitières a été mis sur le marché. Il contient l’additif alimentaire naturel Agolin Ruminant de l’entreprise suisse Agolin SA. Selon des essais scientifiques et des tests sur le terrain, il améliore la digestion des vaches laitières et réduit ainsi les émissions de méthane de 10 à 20%. Autre avantage, avec cet aliment les vaches produisent davantage de lait tout en nécessitant moins de fourrage. Les essais sur le terrain confirment que les ruminants aiment ça.

Pas de surcoûts

Depuis le lancement sur le marché, les agricultrices et agriculteurs reçoivent cet aliment fourrager respectueux du climat d’UFA sans frais supplémentaires. En contrepartie, ils cèdent leurs droits de réduction des émissions obtenus en distribuant l’aliment fourrager respectueux du climat.

(comm/jbm)

Ton opinion