Publié

FootballUn complexe «made in» Harry Maguire

Le nouveau centre d’entraînement de Leicester était une volonté de son défunt président Vichai Srivaddhanaprabh. Il a pu être réalisé grâce au transfert record de son défenseur.

par
Claude-Alain Zufferey
Terrains de football et salles de gymnastique ultramodernes. Leicester possède désormais un outil de travail digne des plus grands clubs de Premier League.

Terrains de football et salles de gymnastique ultramodernes. Leicester possède désormais un outil de travail digne des plus grands clubs de Premier League.

Leicester City a tout d’un grand club. Sur le plan des résultats, il faudrait bientôt songer à le mettre dans le «Big Six» de Premier League. Ou à faire évoluer ce club très fermé en «Big Seven».

Au début de la saison 2019-2020, Harry Maguire a été transféré à Manchester United pour une somme estimée à 87 millions d’euros, ce qui fait de lui le défenseur le plus cher de l’histoire de la Premier League à ce jour.

Une manne financière bienvenue

En ce qui concerne leurs infrastructures, Vardy et ses coéquipiers peuvent désormais rivaliser avec les plus grands. Le club vient d’investir dans un nouveau centre d’entraînement d’une valeur de 120 millions de francs. Le président Aiyawatt Srivaddhanaprabh a livré à Noël l’héritage promis par son défunt père Vichai.

Avant sa mort dans un tragique accident d’hélicoptère, il avait eu l’idée de transformer l’ancien terrain de golf de Park Hill, dans le verdoyant Leicestershire, en une installation futuriste de pointe pour l’entraînement des footballeurs. Depuis le départ de Harry Maguire, tout est vraiment devenu possible.

Le nouveau repaire des Foxes compte 21 places d’entraînement, plus 14 terrains de taille normale, dont une arène couverte et un terrain de démonstration avec une tribune de 499 places qui pourra accueillir les matches de l’Académie.

Quant au complexe de sept bâtiments, il est dédié à Vichai, dont le centre administratif et médical porte son nom.

Un golf au sein du complexe

Du côté de Leicester, ce déménagement ne passe pas inaperçu, car c’est l’investissement le plus important de l’histoire du club. L’ancienne installation de Belvoir Drive – qui servait à l’entraînement à Leicester depuis 1964 – accueillera désormais l’équipe féminine.

C’est l’investissement le plus important dans l’histoire du club, si vous pensez à tout ce qu’ils ont fait, les propriétaires, depuis qu’ils sont ici…

Brendan Rodgers, entraîneur de Leicester.

Les nouvelles installations comprennent également une piscine, un restaurant, des salles de gym et un golf de neuf trous.

L’entraîneur de la première équipe, Brendan Rodgers, s’est dit impatient de travailler sur un tel site: «C’est l’investissement le plus important dans l’histoire du club, si vous pensez à tout ce qu’ils ont fait, les propriétaires, depuis qu’ils sont ici… J’y suis allé ces derniers mois, j’ai vu l’évolution des travaux et maintenant que le moment est venu d’y entrer, nous avons vraiment hâte d’être dans ce lieu qui vous emmène dans un monde complètement différent.»

À l’intérieur des installations, un confort maximal du sol au plafond pour les joueurs.

À l’intérieur des installations, un confort maximal du sol au plafond pour les joueurs.

La volonté de l’ancien président et de son fils a été exaucée, grâce à un coup de pouce du destin appelé Harry Maguire: les 87 millions reçus lors de son transfert ont bien aidé à construire ce nouveau centre d’entraînement.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
6 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Dannn

08.01.2021 à 07:13

Aussi magnifique que notre circuit automobile et ses fabuleuses tribunes et complexes hôteliers. Le seul hic, j'ai oublié l'endroit où il de trouve.

Un agriculteur

07.01.2021 à 21:45

Pas d'argent publique pour ces multimillionnaires paresseux qui ne travaillent pas. Marre de payer des impôts pour engraisser ces entreprises privées. En Suisse, la Confédération à donné 100 millions aux clubs de foot privés pour maintenir les salaires des footballeurs, qui dépassent les 100'000 francs par moi en ligue A.

Shadock

07.01.2021 à 20:43

C’est quand-même plus classe que ce que nous construisons en Suisse.