Actualisé 09.11.2006 à 22:03

Un concentré d'horreur bientôt série culte

Canal+ va diffuser huit épisodes de la série «Masters Of Horror» dès vendredi prochain. Bienvenue dans un monde gore réservé aux adultes.

La première saison de l'anthologie, dont les épisodes sont indépendants, compte treize moyens métrages de soixante minutes. Elle n'a rien à voir avec tout ce qui s'est fait jusqu'ici en matière de séries fantastiques et d'épouvante. Chaque épisode a été tourné par un réalisateur différent, et non pas des moindres! Jugez plutôt: John Carpenter a signé «La fin absolue du monde», une réflexion sur le pouvoir des images.

Joe Dante a réalisé l'épisode de zombies «Homecoming». Dario Argento, quant à lui, raconte l'amour entre un policier et une femme atrocement défigurée dans «Jenifer». Un des épisodes les plus «difficilement supportables», d'après la critique de Libération, semble être «La maison des sévices», de Takashi Miike.

Outre les scènes gores, la série «Masters Of Horror» se distingue aussi par la sexualité, qu'elle aborde de manière crue. Dans «Chocolate», un homme peut voir à travers les yeux d'une femme et aussi ressentir ses orgasmes...

Pour ceux qui n'ont pas d'abonnement à la chaîne cryptée, une dizaine d'épisodes de la première saison est déjà disponibles en DVD. La suite sera dans les bacs début décembre.

Caroline Goldschmid

"Incident in and off the mountain road"envoyé par xframe

Promo "Dreams in the witch house"envoyé par xframe

Promo "Dance of the dead"envoyé par xframe

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!