«Le Transperceneige»: Un concentré d'humanité à bord d'un train
Actualisé

«Le Transperceneige»Un concentré d'humanité à bord d'un train

L'apocalypse sous forme de glaciation, l'arche de Noé montée sur rails, et la lutte des classes en vase clos: tel est le menu de l'excellent «Transperceneige».

par
Catherine Magnin

Depuis seize ans, un train fonce à travers les paysages terrestres congelés par une nouvelle ère glaciaire. Tout arrêt équivaudrait à une mort certaine. Dans les wagons de queue, les survivants en ont marre de la crasse et d'ingurgiter une gelée immonde. Ils se révoltent, partent à l'assaut des luxueux wagons de tête...

En un peu plus de deux heures, «Le Transperceneige» dresse le tableau d'un condensé d'humanité et de lutte des classes à faire froid dans le dos. Le tout est mis en scène de manière très graphique (le film est adapté d'une BD) par le Sud-Coréen Bong Joon-ho. Un must!

«Le Transperceneige»

De Bong Joon-ho. Avec Chris Evans, Tilda Swinton, Song Kang-ho.

Sortie le 15 janvier 2014

****

Ton opinion